Déc 05

La terminologie de l’hypocrisie

radicalisation

Ces derniers temps, je remarque une évolution de la terminologie utilisée pour qualifier les violences commises ou prévisibles de la part d’individus se réclamant de confession musulmane.

On utilisait d’abord les termes de « Fondamentalistes » et/ou « Intégristes ». Je me souviens que dans l’émission l’Heure de Vérité de France 2 (à l’époque antenne 2) , feu Hassan II Roi du Maroc, s’était insurgé contre l’amalgame entre ces deux termes. Pour lui, seul l’intégrisme était condamnable au moment où les sunnites que nous nous considérons, sont naturellement fondamentalistes.

Les qualificatifs ont ensuite évolué vers « Islamisme » et « Islamiste » pour qualifier, à la fois, l’Islam dit politique, et les adeptes du Djihadisme. Ils prendront ensuite les noms de Alqaeda qui, à son tour, se ramifiera en branches Maghrébine, moyen orientale, africaine, etc… Une sorte de mondialisation de la terreur qui a conduit à la diabolisation de l’Islam et à pestiférer les musulmans.

Depuis la fin « des grandes opérations » (comme les appelaient George Bush) dans les guerres en Afghanistan et en Irak, on assiste à la naissance d’une République-Émirat (DAECH) qui a ses blindés, ses chars, la grosse artillerie, la DCA, exporte le pétrole et le gaz, reçoit la contre-valeur en USD sonnants et trébuchants, et on nous dit que personne ne sait comment ils sont approvisionnés, la source de leur armement, comment des centaines, voire des milliers de jeunes combattants les rejoignent à partir de l’Europe sans que personne ne s’en rende compte.

De nos jours, on parle de radicalisé, de radicalisation, de dé-radicalisation. La terminologie évolue alors que le phénomène est le même.

Les nations unies sont aux abonnés absents. On ne parle plus que de Coalitions. Il y a l’OTAN qui semble se préparer pour rentrer en jeu, les Arabes ont leur Coalition, les Iraniens et le Hezbollah ont la leur, les occidentaux en ont plusieurs, les turcs sont coalisés contre DAECH et les russes, la Russie est coalisée avec le Régime Syrien pour combattre tout ce qui n’est pas lui.

Un puzzle inextricable et incompréhensible. Comment dans un monde où les satellites permettent de distinguer les signes de ponctuation dans une page froissée d’un journal au main d’un piéton dans une rue poussiéreuse de « Tarhil » à Nouakchott, on n’arrive pas assécher les sources d’approvisionnement de DAECH ? Militairement, on peut avoir des difficultés avec une guérilla, en raison de ce que les militaires ont inventé comme « asymétrie ».

C’est pourquoi la France et les USA avaient été vaincues au Vietnam, au Cambodge et au Laos. C’est pourquoi le « Restore Hope » des américains en Somalie n’avait pas fait long feu devant les coups de boutoir des hommes (et femmes) du redoutablement célèbre Mohamed Farah Aidid.

Mais en Irak et au Levant (Syrie), on est face à une armée anormalement et paradoxalement régulière. En Irak et au levant, toutes les coalitions évoquées plus haut bombardent nuit (surtout) et jour (parfois). Elles disent avoir des forces spéciales sur place!!!! Tout est spécial, semble-t-il dans cette zone du monde.

Maintenant, la Communauté Internationale (comprendra qui pourra) arrive à la conclusion qu’il faut des troupes au sol, mais pas de troupes occidentales. La présence de ces dernières raviverait, selon la même communauté internationale, les sentiments d’hostilité vis à vis de l’occident. Et les frappes aériennes ? Sont-elles indolores ?

Opérations chirurgicales ciblées, me dira-t-on, avec des dégâts collatéraux limités! On demande maintenant aux Turcs et aux Arabes de constituer des armées pour aller nous débarrasser de leurs cousins radicalisés! Par eux formatés et financés.

C’est facile pour les Arabes. Avec leur fameuse et farfelue Ligue des Etats arabes, ils ne réussissent à se liguer que contre l’un des leurs. Ça ne peut être un leurre pour personne.

La radicalisation prend de l’ampleur, se mondialise. Ce jeudi 03 décembre 2015, elle aurait atteint l’outre Atlantique. Elle est aux Etats unis (contre le monde). Au secours !

Mauritaniens, Mauritaniennes : Peuple de héros ! Pas de panique ! Ne vous inquiétez pas. Selon nos hautes autorités, le pays est immunisé. L’armée et les forces de sécurité sont équipées et entraînées. Vous avez vu le défilé de Nouadhibou ? Moi aussi. Ils ont même des citernes.

Dormez sur vos lauriers, en profond sommeil. Si vous pouvez trouver une Tsé-tsé, faites-vous piquer. C’est mieux pour rentrer dans un coma profond et faire de beaux rêves dé-radicalisés.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.