Le Maroc évolue

Inauguration du TGV par Le Roi Mohamed VI et le Président Emmanuel Macron
Inauguration TGV ALBOURAGH

Le Maroc, un sens de l’Etat enraciné depuis des siècles. Il fut le premier Etat (Sultanat) à reconnaître l’indépendance des Etats unis d’Amérique (USA). Une ambition empreinte de réalisme et une conscience avertie des contingences du présent et une approche prospective pour faire face aux défis de l’avenir.

A chaque fois que je visite le Maroc, je constate une évolution, voire une révolution. De Rabat, j’ai déjà pu joindre Oujda , sur la frontière Algérienne, par autoroute. Le nouveau terminal de l’aéroport Med V est mis en service. Il est tout simplement splendide; C’est, en quelque sorte, un nouvel aéroport qui s’incruste, en beauté, dans l’existant. Les tramways sillonnent Rabat et Casablanca. Le train à grande vitesse (TGV) relie Tanger à Rabat et, très prochainement, Casablanca.

Le Maroc avance, évolue, se transforme, progresse… Les marocains travaillent. Sa Majesté le Roi et son gouvernement planifient, impulsent et contrôlent. Les citoyens ne sont pas en reste : Pour eux, le travail est sacré. ils bossent, peut-on dire, « religieusement ». C’est grâce à leur dur labeur que le Maroc évolue favorablement et inexorablement.

De Rabat, j’ai déjà pu joindre Oujda, sur la frontière avec l’Algérie, par autoroute. Le nouveau terminal de l’aéroport Med V est mis en service. Il est tout simplement splendide C’est, en quelque sorte, un nouvel aéroport qui s’incruste, en finesse et beauté, dans l’existant. Les tramways sillonnent Rabat et Casablanca. Le train à grande vitesse (TGV) relie, déjà; Tanger à Rabat et, très prochainement, à Casablanca.

Un peu plus au sud, surprenant est l’aéroport de Agadir (Almassira) que j’avais connu insignifiant dans les années 80 du siècle dernier. Il est aujourd’hui impressionnant, international et certifié qualité ISO.

Grâce à l’autoroute, la capitale du SOUSS est devenue à 7 heures de voyage de Tanger Nadore, au lieu de 14 heures auparavant. Imaginez l’impact, cet axe étant l’artère principale pour écouler les produits agricoles marocains vers l’Europe.

Les infrastructures mises en place pour développer la pêche artisanale sont impressionnantes (rabat-Sale et Agadir (Imi Ouidar-Jemaa de Tamri)).

Agadir qui fut totalement détruite par un tremblement de terre, a été reconstruite. Quelle reconstruction ! C’est tout simplement splendide ! Les voiries, les belles bâtisses, les nombreux chantiers d’habitat social ou modéré, sont autant d’indicateurs qui corroborent mes propos qui ne sont nullement des impressions ou hallucinations.

Il est vrai que j’aime le Maroc.Je ne l’ai jamais dissimulé ou simulé. Mais ici, je vous décris des réalités, comme témoignage pour l’histoire. Ceux parmi vous qui me connaissent, savent pertinemment que je suis incapable de ne pas dire la vérité. Ceux qui douteraient de mes assertions n’ont qu’à venir pour me démentir. Ce sera une occasion inégalée pour eux de se régaler, au propre comme au figuré. Ils mettront à jour leurs informations. Ils sauront aussi que le Maroc a quelque chose à fournir aux africains, non seulement au Sud du Sahara, mais aussi en Afrique du Nord.

Intelligemment, le Royaume capitalise les avancées au nord de la méditerranée et met à profit les potentialités et opportunités au sud du sahara.

Ceux qui veulent asphyxier le Maroc n’ont pas raison et n’auront pas raison de lui. Ceux qui bloquent l’intégration Maghrébine en répondront devant l’Histoire.
L’expérience Marocaine doit inspirer ses voisins.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.