Autosatisfaction et auto-éloges

Philip Alston Rapporteur spécial ONU droits de l'hommes et extr)emes pauvreté.

Rapporteur Spécial ONU

Je n’arrive pas à comprendre les raisons pour lesquelles nous nous trouvons plus que parfait . Par conséquent, les causes de notre allergie viscérale à la critique dépassent l’entendement. Notre autosatisfaction maladive et nos auto-éloges, mensongers et à l’autruche mimés dépassent l’imaginable. Nous ne voulons entendre que ce que nous voulons au’on dise de nous, faisant fi du réel. Un penchant négationniste difficilement explicable et mondialement singulier. Un incompréhensible déni du vécu.

C’est pourquoi je m’efforce, vainement, de trouver des explications plausibles à toute la cacophonie, aussi officielle qu’officieuse, à laquelle se donnent les « organisations et activistes des droits de l’homme » mauritaniens, soutenus en cela et Boostés par les acolytes et sbires du Pouvoir, à la suite de ce qu’ils appellent « le rapport du rapporteur spécial des nations unies .. ». Lire la suite

L’Etat et les états d’âme

L'état et les états d'âme

Boutique EMEL

Le Président-fondateur (de l’UPR), Chef de l’Etat, au cours de son discours qualifié « d’historique » par ses partisans, a lancé, avec la création des conseils régionaux, les bases d’une meilleure décentralisation. Cette forme d’organisation de la gestion des affaires locales à toujours été une doléance des populations des terroirs, mais aussi une exigence des bailleurs de fonds, soucieux de faire parvenir aux véritables nécessiteux ce qui pourrait l’être comme actions de développement local ou communautaire. Lire la suite

J’ai rêvé d’une Mauritanie…

J'ai rêvé une Mauritanie

Logo RIM

J’ai rêvé d’une Mauritanie où :

L’expert se conformera aux exigences de son expertise et ne sera pas inféodé au politique, mais seulement au polytechnique.

La prépondérance du politique est la plus courte voie pour fausser le technique et biaiser le politique;

La compétence sera valorisante et loi et l’intégrité présente en faisant foi; Lire la suite

Entre souvenirs et devenir

Kaédi, ma ville, pourquoi les gens ont cangé

Ville de Kaédi

Mon ami Cheikhna Gaouad, après une première sortie intitulée « Kaedi, ma ville, pourquoi les gens ont changé ?« , ne semble pas avoir suffisamment assouvi son irrésistible désir de partager avec nous les prouesses et délicatesses d’une enfance arc en ciel.

Lire la suite

Le Dialogue : une panacée ?

Le dialogue, une panAcée ?Où est passé le fameux « dialogue »,ce phénomène politico-acoustique qui a suscité une cacophonie mémorable l’année écoulée, et même bien avant ?  En défrayant la chronique il était devenu une sorte de spectre qui hantait le microcosme politique local et l’opinion en général, agité et amplifié par la «voix de [leur] maître », les médias officiels et apparentés, et par une certaine presse.

Lire la suite

Vers un troisième mandat

Pose première pierre Aziz

Aziz inaugure projet

Cette fois-ci, les dés sont bien jetés. Les membres du Gouvernement commencent leurs plaidoyers (plaidoiries) pour un troisième mandat pour l’actuel Chef de l’Etat mauritanien.

Les parlementaires, caisses de résonance, aussi bien ceux du BADEP (bataillon de députés putschistes) que ceux du BASEP (bataillon de sénateurs putschistes) ont pris le relais pour vulgariser « la chose »;

Lire la suite